6 commentaires sur “Le mystère demeure sur le bolide qui a traversé le ciel

  1. Alors c’est bien beau de construire des engins spatiaux mais c’est encore mieux de savoir ou ils retombent – et de nous prévenir! Et ce serait optimal de savoir ce qui retombe et non pas de passer des semaines à chercher ce qui a put se passer, rah là là là 🙂

    « Dit maman c’est quand le futur?
    C’est quand la plus grande gloire de l’humanité te retombera dessus comme une merd** et que personne ne saura pourquoi. »

    Justement c’est moi ou c’est un peu louche cette histoire? Nan je devient parano oubliez….

  2. Oui je suis d’accord Mathias. Au départ ça ressemble à un beau bolide météoritique comme il y en a de temps en temps ( un peu plus ces temps -ci on dirait), mais il n’y a pas de problèmes.
    Sauf que là on nous parle aussi de débris de satellite qu’on n’est pas fichu de savoir lequel ni quand ni où il est « retombé » et que ça n’est même pas sûr que cela soit un satellite.
    Faudrait quand même savoir les petits gars où que c’est-y qu’y sont vos satellites, ça ferait moins désordre !
    C’est peut-être fait exprès ce mystère entretenu, afin que les scientifiques aillent récupérer les cailloux avant les collectionneurs…
    Gardes les yeux au sol Mathias, dans les environs de chez toi, car pour la météorite de l’Essone on pense à une centaine de « morceaux » éparpillés dans la région…

  3. Une précision que je pense importante:

    La tour de contrôle de l’aéroport de Beauvais a confirmé samedi qu’un objet volant non identifié avait bien été « accroché » par son radar, vendredi vers 21 heures, sans pouvoir en dire vraiment plus.

  4. Parano !! heu..pas tant que cela !! c,est quant même inquiétant ..et pi ,pas facile de se promener avec un casque lourd dans le jardin..mdr !!

  5. je suis en Nouvelle caledonie et ce que vous décrivé est arrivé samedi soir à 21H41 le ciel c éclairé de facon trés lumineuse sans que nous ayons peu voir quoi que ce soit nous etions trois a le constaté et en plaine montagne .

Les commentaires sont fermés.