3 commentaires sur “La Voie Lactée contient plus de planètes que d’étoiles

  1. ct dingue les chanceux que nous sommes , notre galaxie est bourrer de planète et a croire la NASA la seul qui héberge la vie ct la notre 😉

  2. bonjour,

    Voila de quoi remettre au goût du jour le paradoxe de Enrico fermi ( physicien italien mort en 1954) qui affirmait que si la vie devait exister sur d’autres planètes, alors une partie de ces civilisations seraient techniquement en avance sur la notre et aurait déjà colonisé la galaxie. Fermi avait partiellement raison. Ce qu’il ne faisait pas entrer dans son estimation est « la qualité des planètes » susceptibles d’être colonisées. En effet, si nous imaginons qu’une telle civilisation soit biologiquement comparable à la notre avec les mêmes besoins biologiques, il aurait fallu que cette ou ces civilisations trouvent des planètes semblables à la notre ou à la leur pour pouvoir s’y installer. Les récentes découvertes mentionnées dans cet article dont je te remercie Era sont très diversifiées, apparemment 62% seraient des super terres. Si on se base sur le nombre de planètes estimé par cet article, notre galaxie devrait abriter entre 320 milliards et 640 milliards de planètes multipliés par 62% soit une nombre de planètes  » super terres » compris entre 198 milliards et 396 milliards… Ce qui est un nombre extraordinaire. Reste maintenant à savoir combien sur ces 198 à 396 milliards de planètes sont susceptibles d’abriter la vie et de répondre aux besoins d’une civilisation semblable à la notre ( composition, distance de la planète par rapport à son soleil etc ) Quelques dizaines ? Quelques centaines ?

    Donc, la galaxie entière ne pourrait être colonisée comme le croyait Fermi. Les premières découvertes d’exoplanètes n’ont été officialisées qu’à partir de 1995. Aujourd’hui, on recense un peu plus de 700 exoplanètes dont la plupart sont des géantes gazeuses et on suppose l’existence d’environ 500 systèmes planétaires ( une grande partie de ces découvertes provient des observations faites par la sonde Kepler ). Nous sommes donc bien loin d’avoir pu cerner l’intégralité des exoplanètes semblables à la notre. Peut-être certaines d’entre elles sont effectivement colonisées. Seules les prochaines découvertes nous dirons si nous avons raison.

    Cet article, de grande qualité est néanmoins la preuve d’une constante remise en question de nos prévisions et de nos théories…

    cordialement

  3. Je crois juste que c’est quand même la confirmation de ce qui était fortement soupçonné car fortement soupçonnable, même si personne ne voulait s’avancer trop et qu’effectivement il fallait que ce soit confirmé par des observations.
    Bon et bien maintenant ne reste « plus qu’à » attendre de voir si on peut vraiment rajouter dans l’équation de Drake les pourcentages des planètes susceptibles d’héberger la vie.
    Et je suis presque sûre qu’un jour il faudra que l’Eglise se fende d’une « réhabilitation » de Giordano Bruno mort martyrisé pour avoir prôné la pluralité des mondes habités dans l’univers sans jamais se parjurer.

Les commentaires sont fermés.