5 commentaires sur “Stratégie spatiale russe: explorer Mars, la Lune, Vénus et Jupiter (journal)

  1. OUI c extrême tentant !!!..je vois le tabouret qui arrive vers moi!!
    voir l’histoire plus bas….
    et je comprend l’impatience des scientifiques ..sans être scientifique je suis aussi impatiente qu’eux MAIS…..Franchement comme pour les autres pays…. j’espère que les Russes pour le moment tant qu’ils n’ont pas acquis une certaine sagesse (et peu s’en faut!!) dans leur coeur et leur esprit !!! qu’ils aillent polluer les autres planètes c pas top!!!

    fais ce que je dis fais pas ce que je fais..

    s’il s’avère qu’ils soient habité!!!…on va encore exporter nos c…es etc etc et j’en passe….
    si le monde fait preuve de sagesse etc etc alors là oui mais avant non….les hommes de ce côté là ne sont pas prêt!
    Leur coeur est dure comme la pierre!!..(pour certains je précise) ..On le voit tous les jours dans la vie …envers les animaux et les autres hommes de la planète…
    Comme me diront certains …rien ne dit que les gens qu’on irait visiter soient eux aussi au top de ce côté …je dirais raison de plus pour ne pas y aller…
    et d’autres me diraient …mais il y a bien les ovnis qui sont en visitent chez nous aussi ..oui mais ils mettent une éternité à nous parler ouvertement eux…donc ils ont des possibilités de voir qu’on n’est pas prêt …du moins bo d’entre nous…je précise…et puis ils ont des technologies qu’on n’a pas en cas!!

    Vous connaissez l’histoire du BB??

    On est comme un BB de 1 ans qui commence à comprendre qu’on peut marcher tout seul alors on pense qu’on peut se lâcher pour explorer le monde …mais voilà ..il y a une table avec un coin …et on ne sait pas faire le tour de ce coin alors on tombe et pleure …ensuite on recommence et plus ça va plus on avance mieux …
    On est comme ce BB on voit qu’on peut faire le tour de ce coin de table ..mais pour le moment c tout ce que l’on sait faire…alors on pleure …quand on tombe alors…il faut attendre un peu faire des expériences surtout s’améliorer dans nos vies de tous les jours résoudre nos problèmes de pollutions et de famines dans le monde!! ensuite on verra si on peut monter sur un tabouret …etc etc ..

    comme dirait une religion qu’on connait bien
    Inch Allah!!

    Cap

  2. Superbe programme … mais c’était déjà celui du glavkosmos ( cosmonautique soviétique) du temps de Kroutchev , des premières sondes "Vénéra" et du "piéton de l’Espace" Léonov !… C’est donc un projet qui a 50 ans de retard , tout comme ma génération !… Mais Poutine va-t-il pouvoir drainer les capitaux énormes nécessaires à sa réalisation … et à sa sauvegarde, maintenant que la Russie a rejoint le giron capitaliste ?!…

  3. Il y a un temps pour tout, disait le Sage : un temps de pleurer et un temps pour les yeux secs et il est temps que l’Humanité quitte sa prison douillette !…

  4. Mars pourrait avoir plus d’eau dans son sous-sol que la Terre !

    Si vous avez l’intention d’aider à coloniser Mars, vous serez ravis d’apprendre qu’une récente analyse de météorites martiennes, indique qu’il peut y avoir plus d’eau sur Mars que l’on ne le croyait précédemment, beaucoup plus. Les scientifiques pensent maintenant que la quantité d’eau souterraine présente sur Mars, pourrait rivaliser avec celle de la Terre. La découverte a relancé les spéculations sur la capacité de la planète rouge à soutenir la vie, y compris, éventuellement, celle de visiteurs humains. La recherche a été réalisée par des scientifiques de la Carnegie Institution.

    Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié ce qu’on appelle desmétéorites shergottite (Achondrite). Ce sont des objets relativement récents qui proviennent de la fonte partielle du manteau martien, qui est la couche immédiatement sous la croûte. Ce processus de fonte a entrainé sa cristallisation dans le sol à faible profondeur et à la sa surface. Ces météorites ont débarqué sur la terre il y a environ 2,5 millions d’années, probablement après qu’un astéroïde ait percuté Mars. Ces roches sont une aubaine pour les “géochimistes des météorites”, qui les étudient afin d’obtenir une meilleure compréhension des processus géologiques martiens.

    Dans un communiqué de presse (lien plus bas), Hauri explique ce qu’ils ont fait :

    Nous avons analysé deux météorites qui avaient des antécédents de transformation très différents. L’une avait subi un mélange très important avec d’autres éléments au cours de sa formation, tandis que l’autre n’en avait pas. Nous avons analysé la teneur en eau de l’apatite et constaté qu’il y avait peu de différence entre les deux, même si la chimie des oligo-éléments est sensiblement différente. Les résultats suggèrent que l’eau a été constituée au cours de la formation de Mars et que la planète était en mesure de la stocker dans son intérieur lors de la différenciation de la planète.

    En regardant la teneur en eau du minéral, Les chercheurs ont évalué que la source du manteau martien, à partir de laquelle les météorites ont été éjectées, devait contenir entre 70 et 300 parties par million (ppm) d’eau. Ils étaient en mesure de déterminer ces valeurs avec une nouvelle technique appelée spectrométrie de masse d’ions secondaires (SIMS). Les chercheurs pensent que les volcans sont responsables de la présence d’eau à la surface.

    Ci-dessous : l’Olympus Mons le plus grand des volcans martiens et également la plus grande montagne de notre système solaire.

    Et c’est là que ça devient vraiment intéressant : lorsque l’on compare ces chiffres, le manteau supérieur de la Terre contient environ 50 à 300 ppm d’eau. Cela semble indiquer qu’il y a à peu près la même quantité d’eau, voir plus, dans certaines parties du manteau martien, qu’a l’intérieur de la Terre.
    Cette information est importante pour les astrobiologistes qui spéculent sur le potentiel de Mars pour avoir soutenu la vie à un moment donné de son histoire. Elle pourrait également avoir des implications pour de futures missions vers Mars, dans lesquels l’eau serait nécessaire pour des visites de l’homme ou de colons, pour ne pas mentionner ce que cela pourrait signifier pour d’éventuels efforts de terraformation.

    L’étude publiée dans la revue Geology : Hydrous melting of the martian mantle produced both depleted and enriched shergottites

    L’annonce sur le site de la Carnegie Institution : Extensive Water in Mars Interior.

    Source: Gurumed

  5. L’institut Carnegie est une structure récente qui fait partie du complexe militaro-industriel !… Il s’agit donc d’un projet intéressé : voyant que l’administration fédérale se prépare à bazarder le voyage vers Mars après celui de la Lune ( pour causer de réduction de budgets toujours plus importante …) , cette annonce sera utile avant tout aux premiers explorateurs de Mars, et même cruciale, car ils pourront prélever le carburant ( pour moteurs chimiques ou nucléaires ) indispensable pour leurs voyage de retour !…

    Bref, cet institut vient de dire à Obama qu’il pouvait maintenir le programme, les boys reviendraient !…

Les commentaires sont fermés.